Virginie Despentes

Auteure de littérature “trash” française

Biographie de Virginie Despentes

Virginie Despentes (pseudonyme qu’elle a adopté à l’âge de 25 ans) est née le 13 juin 1969 à Nancy. Ses parents, de jeunes postiers engagés et syndicalisés, l’ont très tôt bercé dans cette atmosphère de manifestations et de pensée de gauche.

Plutôt turbulente à l’école où elle n’hésite pas à se bagarrer avec les garçons, elle sera de nombreuses fois élue déléguée de classe au collège où elle tentera à de nombreuses reprises d’élever ses camarades, à travers de grèves, contre le corps professoral qu’elle trouve réactionnaire. Malgré tout, elle rencontrera un professeur de français plutôt original, fan de rock post-punk, qui lui donnera le goût de la littérature.

A l’âge de 15ans, elle effectue un séjour de deux mois en hôpital psychiatrique contre son gré. Suite à ce séjour, qui n’aura aucun effet bénéfique, elle sera déscolarisée et errera à travers la France où elle sera arrêtée de nombreuses fois.

A 17 ans, alors qu’elle fait du stop pour revenir de Londres, elle subira un viol. Elle fera tout d’abord un véritable déni face à ce drame mais cet événement marquera fortement sa plume.

Par la suite, elle prépara son bac en candidature libre tout en travaillant en parallèle comme femme de ménage à Longwy. Alors qu’elle n’a pas encore tout à fait 18 ans, elle s’inscrit dans une école de cinéma à Lyon (actuel ARFIS).

Par la suite, elle enchaîna de nombreux petits boulots comme baby-sitter, vendeuse, pigiste, etc tout en étant hébergée dans un foyer de la Croix-Rousse à Lyon où elle sombre petit à petit dans l’alcoolisme et s’enferme dans la solitude. Elle se met à fréquenter le milieu punk et s’adonne occasionnellement à la prostitution pour subvenir à ses besoins.

En 1992, malade,  elle trouve refuge dans la maison de ses parents où elle écrit en un mois seulement son premier roman : «Baise-moi». Elle retourne alors vivre dans des squats parisiens. Son manuscrit est refusé partout car son style trash déplait et dérange. C’est alors qu’un de ses amis présente son manuscrit à un éditeur spécialisé dans le milieu de la contre-culture, qui choisira de publier son roman, en très peu d’exemplaires dans un premier temps. Pleine d’espoir, elle décide alors de changer de vie et c’est pour effacer son passé qu’elle prend alors le pseudonyme de Virginie Despentes.

Lors d’un séjour dans un hôtel de Belleville, elle présente son manuscrit à Patrick Eudeline qui le chronique et c’est ensuite Thierry Ardisson qui en fait la promotion dans son émissions télévisée du moment. C’est là que les ventes décollent.

A 30 ans elle arrête de boire. A 35 ans elle fait son coming out, après avoir vécu avec Philippe Manoeuvre. Elle vit aujourd’hui avec le trans-sexuel Paul B. Predacio, entre Barcelone et le parc de Buttes-Chaumont à Paris.

Au fil des années, elle diversifie sa plume en collaborant à un roman graphique, écrivant les paroles de plusieurs morceaux ou encore en travaillant à des traductions.

En 2015, elle devient membre du jury du Prix Femina puis est élue à l’académie Goncourt en 2016.

Elle est aujourd’hui une auteure de romans à succès et réalisatrice.

Dans ses romans, elle parle sans détours de la génération X, de ses dérives, de ses doutes et ses névroses. Trash et sans filtre, elle dépeint la société qui l’entoure de façon crue en explorant tous les aspects du monde : pornographie à outrance, apogée de l’argent, violence, viol, terrorisme, toxicomanie et dépendances en tous genres… Son écriture est provocante. Que l’on aime ou non Virginie Despentes, une chose est sûr, son style ne laisse personne indifférent.

Vous pouvez suivre son actualité sur : son profil Facebook

Un petit mot de cette auteure

Achète-toi tout ce que tu veux, ça ne remplira jamais le vide qui te dévore le coeur.

Virginie Despentes

Bibliographie de Virginie Despentes

Romans de Virginie Despentes

  • Baise-moi, Florent Massot, 1993
  • Les Chiennes savantes, 1996, Florent Massot
  • Les Jolies Choses, 1998, Grassetprix de Flore 1998, prix Saint-Valentin 1999.
  • Teen Spirit, 2002, Grasset
  • Trois étoiles (roman graphique) avec Nora Hamdi, 2002
  • Bye Bye Blondie, 2004, Grasset
  • Apocalypse Bébé, 2010, Grassetprix Trop Virilo 2010, prix Renaudot 2010.
  • Vernon Subutex, 1, 2015, Grassetprix Anaïs-Nin 2015, prix Landerneau 2015, prix La Coupole 2015
  • Vernon Subutex, 2, 2015, Grasset
  • Vernon Subutex, 3, 2017, Grasset
 

Nouvelles de Virginie Despentes

  • C’est dehors, c’est la nuit, recueil collectif Dix, 1997, Grasset / Les Inrockuptibles
  • Mordre au travers, recueil de nouvelles, 1999, Librio
  • Des nouvelles du Prix de Flore, (une nouvelle dans ce recueil) 2004, Flammarion
  • Barcelone, 2007, Scali
  • La Malle, (une nouvelle dans ce recueil) 2013, Gallimard

Essais de Virginie Despentes

  • King Kong Théorie, essai autobiographique, 2006, Grasset
  • French lover, essais de sociologie avec Beatriz Preciado, 2015, Au Diable vauvert

Préfaces écrites par Virginie Despentes

  • préface à Bérurier Noir de Roland Cros, 2005, éditions Vaderetro
  • préface à J’assume de Nina Roberts, 2005, Scali
  • préface à En Amérique de Laurent Chalumeau, 2009, Grasset
  • préface à Paradoxia de Lydia Lunch, 2011, Au Diable Vauvert
  • préface à Guide de survie en milieu sexiste de Galou et Blan, 2013,  éd. Blandine Lacour
  • préface à Philippe Djian – En marges (biographie) de David Desvérité, 2014, Le Castor Astral

Articles de revues écrits par Virginie Despentes

  • «Toujours aussi pute»Bordelno 2, 2004, Flammarion
  • «Putain, je déteste le foot…», biographie de Lemmy Kilmister du groupe Motörhead, 2004, Rock & Folkno 444
  • «I put a spell on you»Psychologies magazine, 2009, Hors série « Les Secrets de l’érotisme »
  • «Djian le puriste», critique littéraire, 2011, Le Monde des livres, 30 juin
  • «Nous avons été cette gamine», critique littéraire de Clèves, 2011, Le Monde des Livres, 20 octobre
  • «Cher Guillaume», lettre posthume à Guillaume Dustan, 2013, Le Monde des livres, 31 mai

Le mot de la rédaction à propos de cet auteur

A venir prochainement.

NOTA BENE : L’avis de la rédaction est purement personnel et nous ne prétendons en aucun cas que cette critique littéraire soit à prendre comme une vérité absolue. Nous vous invitons donc à laisser votre propre critique dans les commentaires et à noter ce livre afin d’avoir un avis général représentant au mieux la foule des lecteurs.

En savoir plus sur les livres de cet auteur

Découvrez ci-contre les livres de Virginie Despentes répertoriés dans ReadTrip.

 

Les jolies choses – Virginie Despentes

par Virginie Despentes Résumé du roman "Baise...

Baise moi – Virginie Despentes

par Virginie Despentes Résumé du roman "Baise...

Apocalypse bébé – Virginie Despentes

par Virginie Despentes Résumé du roman...

Votre avis et vos impressions sur cet auteur

Parce que ReadTrip se veut avant tout un site communautaire d’échange, nous vous invitons à noter cet auteur et à partager vos impressions sur celui-ci.

Vous souhaitez attribuer une note ?

Pas encore de note.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher un autre livre par secteur géographique

Search
Nous n'avons trouvé aucun résultat pour cette localisation
Nous ne comprenons pas la localisation
  • - Make sure all street and city names are spelled correctly.
  • - Make sure your address includes a city and state.
  • - Try entering a zip code.
Chercher