Quand sort la recluse – Fred Vargas

Quand sort la recluse – Fred Vargas

Quand sort la recluse

par Fred Vargas

Résumé du roman “Quand sort la recluse” de Fred Vargas

D’étranges signes tracés à la peinture noire sur des portes dans tout Paris. A première vue, on pourrait croire à l’œuvre d’un tagueur. Le commissaire Adamsberg, lui, y décèle une menace sourde, un relent maléfique.
De son côté, Joss le Guern, le Crieur de la place Edgard-Quinet, se demande qui glisse dans sa boîte à messages d’incompréhensibles annonces. Certains billets sont en latin, d’autres semblent copiés sur des ouvrages vieux de plusieurs siècles. Et tous prédisent le retour d’un fléau venu du fond des âges…

Grand prix des Lectrices de Elle en 2002

Ce qu’en disent les critiques littéraires

Une fois encore, Fred Vargas a réussi à marier des éléments et des situations totalement hétéroclites : personnages d’aujourd’hui et peurs médiévales, situations actuelles et plongées dans les racines du mal, écriture d’une élégance aux raffinements classiques et clins d’œil pleins d’humour.

LIRE

En savoir plus sur l’auteur

Vous souhaitez en savoir un peu plus sur Fred Vargas, ses romans, les lieux qui l’ont inspiré et ceux où il a vécu ? C’est par ici !

Lieux cités dans le livre “Pars vite et reviens tard” de Fred Vargas

  • Paris, Île-de-France (Île-de-France), France
  • Marseille, Bouches-du-Rhône (Provence-Alpes-Côte-d’Azur), France

Le mot de la rédaction à propos de ce livre

Madame Fred Vargas nous compte décidément dans les rangs de ses fans. Même si l’on se doutait du rôle d’un des personnages depuis la page 60 environ, nous avons tout de même été surpris (et ça grâce à la plume de l’auteur qui manie si bien les revirements de situation) par le rôle du vrai méchant de l’histoire que nous n’avions pas vu venir ! Toujours cette qualité d’écriture qui rend ses personnages, des gens tout ce qu’il y a de plus ordinaires, si attachants, touchants et réels.
On aime toujours autant son vocabulaire, son style. Seul petit regret, que les apôtres et le vieux Vandoosler soient aussi peu présents car ils sont tout de même pour nous une trame importante dans l’œuvre de Fred Vargas et nous aimons retrouver ces personnages comme de vieux copains d’enfance.
Au passage : l’adaptation cinématographique n’arrive pas à la cheville de ce bouquin.
NOTA BENE : L’avis de la rédaction est purement personnel et nous ne prétendons en aucun cas que cette critique littéraire soit à prendre comme une vérité absolue. Nous vous invitons donc à laisser votre propre critique dans les commentaires et à noter ce livre afin d’avoir un avis général représentant au mieux la foule des lecteurs.

Votre avis et vos impressions sur ce livre

Parce que ReadTrip se veut avant tout un site communautaire d’échange, nous vous invitons à noter ce livre et à partager vos impressions sur celui-ci.

Vous souhaitez attribuer une note ?

Pas encore de note.
Rechercher un autre livre par secteur géographique
Search
Nous n'avons trouvé aucun résultat pour cette localisation
Nous ne comprenons pas la localisation
  • - Make sure all street and city names are spelled correctly.
  • - Make sure your address includes a city and state.
  • - Try entering a zip code.
Chercher

L’invisible – Robert Pobi

L’invisible – Robert Pobi

L'invisible

par Robert Pobi

Résumé du roman “L’invisible” de Robert Pobi

Montauk, Nouvelle-Angleterre. Jake Cole revient pour la première fois depuis près de 30 ans dans la maison où il a grandi. Son père, un peintre reconnu à l’égal de Jackson Pollock, y vit reclus depuis des années, souffrant de la maladie d’Alzheimer. Sont état a récemment empiré et une crise de démence l’a conduit à l’hôpital. Si ses jours ne sont pas en danger, ses moments de lucidité sont rares. Jake est lui aussi un artiste en son genre. Travaillant en indépendant pour le FBI, il possède en effet un don unique pour lire les scènes de crime et entrer dans l’esprit des psychopathes

Lorsque le shérif lui demande de l’aider à résoudre un double assassinat, Jake fait vite le lien avec un crime du passé, jamais résolu.

Alors que la ville, menacée par un terrible ouragan, est en pleine évacuation, les meurtres se succèdent et Jake est bientôt convaincu que son père connaît l’identité de l’assassin. La clé réside-et-elle dans les 5000 mystérieux tableaux qu’il a peints inlassablement ces dernières années et qui semblent constituer une sorte d’étrange puzzle ?

 

Ce qu’en disent les critiques littéraires

Premier roman et déjà partout : Pobi séduit, pis, obsède. Il faut dire que l’atmosphère de son thriller est asphyxiante.

Le Point

En savoir plus sur l’auteur

Vous souhaitez en savoir un peu plus sur Robert Pobi, ses romans, les lieux qui l’ont inspiré et ceux où il a vécu ?

Lieux cités dans le livre “L’invisible” de Robert Pobi

  • Mann’s beach à Montauk, Etat de New York, Etats-Unis
  • Bahamas (en pleine mer)
  • Commissariat de Southampton, Etat de New York, Etats-Unis
  • 2134, Whistler road à Southampton, Etat de New York, Etats-Unis
  • Sumter point à Montauk, Etat de New York, Etats-Unis
  • Hôpital de Southampton, Etat de New York, Etats-Unis

Le mot de la rédaction à propos de ce livre

Dans l’ensemble, “L’invisible” de Robert Pobi, fut un bon thriller mais bien trop prévisible à mon goût. En effet, j’ai compris tous les rouages et l’identité du tueur à la moitié du livre, du coup tout le suspense et l’effet Wahou qui est censé être provoqué à la fin est pour moi complètement tombé à l’eau.

J’ai eu un peu de mal avec l’écriture froide, pas très fluide et qui me perdait un peu. J’avais du mal à bien me situer dans le récit par moment. J’ai également noté quelques incohérences dans le récit d’une page à l’autre. Rien de véritablement dommageable pour l’histoire mais ça m’a fait tiquer durant ma lecture et je pense que ce genre de chose aurait dû être corrigé à la relecture du roman par la maison d’édition.

J’ai par contre bien aimé l’ambiance qui règne dans ce thriller. Le décor de bord de mer est pesant, avec la menace de cet ouragan qui annonce un cataclysme imminent que rien ne pourra éviter. Un élément qui renforce ce sentiment de plongée inévitable vers l’enfer. J’ai apprécié aussi la psychologie des personnages que j’ai trouvé assez fouillée. Des personnages tous sombres et tourmentés qui permettent d’explorer plusieurs facettes et faiblesses de l’âme humaine. Attention du coup, parce que ce roman est glauque, les descriptions des cadavres donnent clairement envie de vomir, âmes sensibles s’abstenir.

En clair c’est un roman très noir, qui surprendra très certainement bon nombre de lecteurs mais qui risque fort  de laisser sur leur faim les habitués du genre.

Attention aussi au style d’écriture. J’ai également trouvé certains détails intéressants (tels que l’histoire des tatouages de Jake) mais certains de ces détails qui soulèvent des questions restent finalement sans réponse à la fin du roman et je trouve ça dommage. Cette zone de flou m’a dérangée car j’avais l’impression que l’auteur s’est servit de ça pour donner de la profondeur à son histoire mais qu’il était bien incapable  de les expliquer alors il a préféré faire l’impasse sur le pourquoi du comment et m’a laissée sur ma faim.

Je conseillerais peut être de lire quelques pages histoire de se faire une idée de la plume de Robert Pobi avant d’acheter ce roman. Une ambiance réussie mais des rouages trop clairs à mon goût.

 

NOTA BENE : L’avis de la rédaction est purement personnel et nous ne prétendons en aucun cas que cette critique littéraire soit à prendre comme une vérité absolue. Nous vous invitons donc à laisser votre propre critique dans les commentaires et à noter ce livre afin d’avoir un avis général représentant au mieux la foule des lecteurs.

Votre avis et vos impressions sur ce livre

Parce que ReadTrip se veut avant tout un site communautaire d’échange, nous vous invitons à noter ce livre et à partager vos impressions sur celui-ci.

Vous souhaitez attribuer une note ?

3/5 (1)
Rechercher un autre livre par secteur géographique
Search
Nous n'avons trouvé aucun résultat pour cette localisation
Nous ne comprenons pas la localisation
  • - Make sure all street and city names are spelled correctly.
  • - Make sure your address includes a city and state.
  • - Try entering a zip code.
Chercher

Un avion sans elle – Michel Bussi

Un avion sans elle – Michel Bussi