Photo d'un rat dans les mains d'une personne

Les rats, voilà le point de départ du roman “Pars vite et reviens tard” de Fread Vargas puisqu’ils sont censés transmettre la peste.