Vue de deux pigeons devant la tour Eiffel à Paris

Dans “Pars vite et reviens tard” Paris va être plongée dans la psychose d’un possible retour de la peste.