Molière

grand dramaturge français du 17ème siècle

Biographie de Molière

Molière, de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin, est un comédien et dramaturge né début janvier 1622 à Paris. Les Poquelin, très nombreux à l’époque à Paris, étaient en fait originaires de Beauvais dans l’Oise. Il a vécut dans le très populaire quartier des Halles dans la maison dite du « Pavillon des singes » à l’angle de l’actuelle rue de Sauval et de la rue Saint-Honoré. Il a perdu sa mère très jeune puisqu’il n’avait que 10 ans. Après avoir effectué ses études chez les jésuites (au collège de Clermont, actuel lycée Louis-le-Grand), il partit ensuite étudier le droit à Orléans (il devient d’ailleurs avocat en 1641).

En 1643, il quitta la demeure familiale pour s’installer rue de Thorigny. A l’âge de 21 ans, il forma avec une petite dizaine de camarades, la troupe de théâtre l’Illustre Théâtre (troupe qui malheureusement ne parvient pas à percer à Paris). Il partit donc en province (avec des séjours réguliers à Lyon) pour de petites tournées pendant lesquelles il commença à composer quelques farces ainsi que ses deux premières grandes comédies. C’est en 1644 qu’il prendra pour la première fois le nom de scène de Molière.

En 1658, il revint à Paris et devient le comédien et auteur favori du roi Louis XIV. Il écrivit pour lui plusieurs spectacles.

En 1662, il se maria avec Armande Béjart. Ils eurent 4 enfants (2 filles et 2 garçons) presque tous morts très jeunes.

Il explora durant sa vie toutes les facettes de la comédie, aussi bien dans les répliques, la gestuelle ou encore par les comiques de situation. Il dépeignit les moeurs de son époque au travers de personnages à la psychologie complexe qui devinrent de véritables références et traversèrent les âges. A travers ses comédies il n’épargna personne, ni aucune couche sociale de son temps et n’hésita pas ainsi à remettre en cause les organisations sociales ou religieuses établies. Cette prise de position lui a valut parfois de se faire interdire, ce qui fut le cas pour Tartuffe, entre autre.

L’oeuvre complète de Molière compte ainsi une trentaine de comédies en vers ou en prose. Son oeuvre continue aujourd’hui d’être une référence en matière de littérature et ses pièces de théâtre ne cessent d’être jouées et adaptées. Preuve de son importance dans la culture française et plus particulièrement dans le langage français, on dit régulièrement que la langue français est « la langue de Molière ».

Molière décéda le 17 février 1673 alors qu’il tenait pour la 4ème fois le rôle du Malade Imaginaire.

Un petit mot de cet auteur

Aimable jeunesse suivez la tendresse, joignez aux beaux jours la douceur des Amours.

Molière

Bibliographie de Molière

Théâtre

  • La Jalousie du Barbouillé
  • Le Médecin volant 
  • L’Étourdi ,(Fin 1654)
  • Le Dépit amoureux, (16 décembre 1656)
  • Les Précieuses ridicules, (18 novembre 1659)
  • Sganarelle ou le Cocu imaginaire, (28 mai 1660)
  • Dom Garcie de Navarre, (4 février 1661)
  • L’École des maris, (24 juin 1661)
  • Les Fâcheux, (17 août 1661)
  • L’Ecole des femmes, (26 décembre 1662)
  • La Critique de L’École des femmes, (1er juin 1663)
  • L’Impromptu de Versailles, (14 Octobre 1663)
  • Le Mariage forcé, (29 janvier 1664)
  • La Princesse d’Élide, (8 mai 1664)
  • Le Tartuffe, (12 mai 1664)
  • Dom Juan, (15 février 1665)
  • L’Amour Médecin, (15 septembre 1665)
  • Le Misanthrope, (4 juin 1666)
  • Le Médecin malgré lui, (6 août 1666)
  • Mélicerte, (2 Décembre 1666)
  • Pastorale comique, (5 janvier 1667)
  • Le Sicilien ou l’Amour peintre, (14 Février 1667)
  • Amphitryon, (13 janvier 1668)
  • George Dandin, (18 juillet 1668)
  • L’Avare, (9 septembre 1668)
  • Monsieur de Pourceaugnac, (6 octobre 1669)
  • Les Amants magnifiques, (4 février 1670)
  • Le Bourgeois gentilhomme, (14 octobre 1670)
  • Psyché, (17 janvier 1671)
  • Les Fourberies de Scapin, (24 mai 1671)
  • La Comtesse d’Escarbagnas, (2 décembre 1671)
  • Les Femmes savantes, (11 mars 1672)
  • Le Malade imaginaire, (10 février 1673)

Œuvres diverses

  • Remerciement au Roi
  • Les Plaisirs de l’île enchantée
  • Préface de l’édition de 1682
  • Le Ballet des Muses
  • La Gloire du Val-de-Grâce

Le mot de la rédaction à propos de cet auteur

A venir prochainement.

NOTA BENE : L’avis de la rédaction est purement personnel et nous ne prétendons en aucun cas que cette critique littéraire soit à prendre comme une vérité absolue. Nous vous invitons donc à laisser votre propre critique dans les commentaires et à noter ce livre afin d’avoir un avis général représentant au mieux la foule des lecteurs.

En savoir plus sur les livres de cet auteur

Découvrez ci-contre les livres de Molière répertoriés dans ReadTrip.

Critique de : Dom Juan de Molière

grand dramaturge français du 17ème siècle...

Votre avis et vos impressions sur cet auteur

Parce que ReadTrip se veut avant tout un site communautaire d’échange, nous vous invitons à noter cet auteur et à partager vos impressions sur celui-ci.

Vous souhaitez attribuer une note ?

Pas encore de note.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher un autre livre par secteur géographique

Search
Nous n'avons trouvé aucun résultat pour cette localisation
Nous ne comprenons pas la localisation
  • - Make sure all street and city names are spelled correctly.
  • - Make sure your address includes a city and state.
  • - Try entering a zip code.
Chercher