Le silence des canaux

par Nadine Monfils

Résumé du roman “Le silence des canaux” de Nadine Monfils

Riche idée qu’a eu là le commissaire Léon de remonter le canal de l’Ourq en péniche ! Cela faisait plaisir à Babelutte, son chien érotomane, et puis … de temps à autre, s’éloigner de sa mère et logeuse, l’omniprésente Ginette, n’est pas pour lui déplaire.

Problème : un cinglé anonyme s’est mis en tête de semer des cadavres (sans visage, qui plus est) sur son itinéraire de vacances. Pas moyen d’être tranquille : soudain, la croisière ne s’amuse plus du tout… Et pompon sur le bonnet: Ginette débarque !

Ce qu’en disent les critiques littéraires

Nadine Monfils est une surdouée de l’humour noir, la reine de l’incongru.
Gérard Collard, “Le magazine de la santé” sur France 5

En savoir plus sur l’auteure

Vous souhaitez en savoir un peu plus sur Nadine Monfils, ses romans, les lieux qui l’ont inspiré et ceux où elle a vécu ?

Lieux cités dans le livre “Le silence des canaux” de Nadine Monfils

  • Tapissier rue Lepic, Paris, Île-de-France (Île-de-France), France
  • 36, quai des Orfèvres, Paris, Île-de-France (Île-de-France), France
  • Bords du bois de Claye-Souilly, Seine-et-Marne (Île-de-France)
  • Canal de Meaux, Seine-et-Marne (Île-de-France)
  • Bois de Claye-Souilly, Seine-et-Marne (Île-de-France)
  • Pont de Poincy, Seine-et-Marne (Île-de-France)
  • Institut médico légal, Paris, Île-de-France (Île-de-France), France
  • Maison près de l’église de Nogent-l’Artaud, Aisne (Haut-de-France), France
  • Manoir à Saint Fiacre, Seine-et-Marne (Île-de-France)

Le mot de la rédaction à propos de ce livre

Une fois de plus, avec “Le silence des canaux” ce fut un plaisir de replonger dans l’univers fou de Nadine Monfils même si j’avoue que ce tome-ci n’est pas mon préféré des aventures du commissaire Léon. J’aime toujours autant ses personnages hauts en couleurs, qui pour moi sont véritablement l’âme de ses romans.

Comme souvent avec elle, ses histoires ont un petit arrière goût de conte macabre et ce fut encore le cas ici. Autre élément que j’ai déjà rencontré dans d’autres de ses romans, un enfant au centre de l’histoire. Entre la présence d’enfants et les nombreuses allusions aux contes enfantins et aux créatures extraordinaires, il semblerait que Nadine Monfils prenne un malin plaisir à réinterpréter de façon lugubre les histoires qui ont peuplé notre jeunesse.

J’ai trouvé la fin un peu rapide et pas assez étoffée, néanmoins je reste toujours autant fan de sa plume si particulière.

NOTA BENE : L’avis de la rédaction est purement personnel et nous ne prétendons en aucun cas que cette critique littéraire soit à prendre comme une vérité absolue. Nous vous invitons donc à laisser votre propre critique dans les commentaires et à noter ce livre afin d’avoir un avis général représentant au mieux la foule des lecteurs.

Votre avis et vos impressions sur ce livre

Parce que ReadTrip se veut avant tout un site communautaire d’échange, nous vous invitons à noter ce livre et à partager vos impressions sur celui-ci.

Vous souhaitez attribuer une note ?

4/5 (1)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher un autre livre par secteur géographique

Search
Nous n'avons trouvé aucun résultat pour cette localisation
Nous ne comprenons pas la localisation
  • - Make sure all street and city names are spelled correctly.
  • - Make sure your address includes a city and state.
  • - Try entering a zip code.
Chercher