Critique de : Dom Juan de Molière

Critique de : Dom Juan de Molière

Dom Juan

par Molière

Critique littéraire par ReadTrip

4ème de couverture de “Dom Juan” de Molière

Aimer toutes les femmes, les posséder toutes, tel est le rêve de Dom Juan. A ce jeu cruel, il consacre sa vie, allant jusqu’à tuer pour satisfaire son désir. S’attaquant à aristocratie comme au peuple, à la morale comme à la religion, sa révolte prend de la grandeur dans l’excès. On voudrait souvent rire; on ne le peut pas toujours; Molière le dit bien : “Un grand seigneur méchant homme est une terrible chose.”

La critique littéraire de ReadTrip à propos de ce livre

Parmi les nombreux ouvrages de Molière catégorisés comme classiques de la littérature française, figure une pièce dont le titre parle même à ceux qui ne l’ont jamais lu : Dom Juan.
Cette pièce fait le récit d’un séducteur et manipulateur de la noblesse, dont la principale passion est de séduire des jeunes femmes les unes après les autres, tel un collectionneur. Il ne croit pas en Dieu, ou du moins n’en craint pas la punition, et il passe sa vie à assouvir égoïstement le moindre de ses désirs sans se préoccuper de la morale ou de la douleur qu’il inflige par ses infidélités.
Son plus proche serviteur, Sganarelle, est tout au contraire un homme qui érige la morale, la sagesse et la religion en valeurs fondamentales. Il n’approuve en rien l’attitude de Dom Juan et ne manque pas d’exprimer son point de vue lorsque ce dernier l’invite à parler librement (sans qu’il ne prenne son avis en compte pour autant). Malgré cela, il reste le serviteur dévoué de son maître et lui obéit toujours, même lorsque les ordres s’opposent à ses principes.
L’action se déroule au siècle des lumières et commence en nous apprenant que Dom Juan a conquis le cœur d’Elvire, une jeune religieuse qui a quitté le couvent pour se marier avec lui. N’accordant aucune vraie valeur à la notion de mariage (qui n’est finalement qu’une technique dans son stratagème de séduction) et n’écoutant que ses désirs, Dom Juan s’est déjà entiché d’une autre jeune femme et délaisse la pauvre Elvrire dont il cherche maintenant à se cacher. Le frère de celle-ci va chercher vengeance en affrontant Dom Juan pour sauver l’honneur de sa sœur et de sa famille.
Voilà l’intrigue posée, pour ceux qui veulent découvrir la suite, nous vous invitons à vous plonger dans ce classique qui se lit vite (les pièces étant généralement plus courtes que les romans). Voici maintenant notre avis sur ce chef d’oeuvre emblématique de Molière :

Cette pièce, riche en action, en scène « comiques » et en tirades soigneusement formulées, vous captive par le suspens qu’elle entretient autour de l’avenir de Dom Juan. Sera-t-il puni ? Va-t-il changer d’attitude et se repentir ? Va-t-il vaincre ses ennemis et demeurer l’impie immoral qu’il est ? Ce personnage fascine et dégoûte tant il est manipulateur et traître. Cependant, il faut avouer que sa vision des relations amoureuses se rapproche finalement assez de celle de notre propre siècle où la religion et la morale occupent une place moins importante et où les désirs bruts sont plus assumés. De même, l’honneur, notion centrale du récit, est une valeur plus délaissée aujourd’hui et, dans notre société moderne, nul n’est désormais tué pour avoir eu un comportement libertin. Pour une lecture originale de cette oeuvre et une compréhension exacte de ses morales, une projection dans les mœurs du XVIIIème siècle est donc indispensable.

Quelques mots ou expressions de vieux français vous obligeront régulièrement à jeter un œil aux notes de bas de page, mais certains dialogues seront de véritables délices pour vous si vous êtes amateur de belle rhétorique.

La pièce est parsemée de scènes pittoresques et Molière joue également avec le fantastique par l’apparition d’une statue qui parle et d’un fantôme. Si ces éléments peuvent être surprenant dans la lecture, on imagine facilement leur potentiel comique dans la pièce jouée. Plus loin dans l’histoire, l’auteur se moque aussi des gens de la cour qui se comportent de manière hypocrite, flattant à tout va et se ventant de partager certaines valeurs en public tout en agissant à l’opposé en privé.

Petit bémol concernant la fin que nous avons trouvé soudaine, trop simple et laissant le lecteur sur la faim d’une action sur le point de se mener. Nous recommandons cependant ce livre pour la qualité de son écriture, sa capacité à nous plonger dans l’époque de son action et son relatif suspens. C’est un excellent exemple de l’art et de la « pâte » de Molière que, nous espérons, vous apprécierez autant que nous.

Trip, ReadTrip

Notre note : 4 étoiles sur 5

NOTA BENE : L’avis de la rédaction est purement personnel et nous ne prétendons en aucun cas que cette critique littéraire soit à prendre comme une vérité absolue. Nous vous invitons donc à laisser votre propre critique dans les commentaires et à noter ce livre afin d’avoir un avis général représentant au mieux la foule des lecteurs.

En savoir plus sur l’auteur

Vous souhaitez en savoir un peu plus sur Molière, ses romans, les lieux qui l’ont inspiré et ceux où il a vécu ? C’est par ici !

Votre avis et vos impressions sur ce livre

Parce que ReadTrip se veut avant tout un site communautaire d’échange, nous vous invitons à noter ce livre et à partager vos impressions sur celui-ci.

Vous souhaitez attribuer une note ?

Pas encore de note.

Rechercher un autre livre par secteur géographique

Search
Nous n'avons trouvé aucun résultat pour cette localisation
Nous ne comprenons pas la localisation
  • - Make sure all street and city names are spelled correctly.
  • - Make sure your address includes a city and state.
  • - Try entering a zip code.
Chercher