Les loyautés – Delphine de Vigan

Les loyautés – Delphine de Vigan

Les loyautés

par Delphine de Vigan

 

Résumé du roman “Les loyautés” de Delphine de Vigan

Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d’innommable susceptible de se révéler un jour, comme une encre sale, antipathique, se révélerait sous la chaleur d’une flamme ? Chacun de nous dissimule-t-il en lui-même ce démon silencieux capable de mener, pendant des années, une existence de dupe ?

Ce qu’en disent les critiques littéraires

Pas encore de critique littéraire.

En savoir plus sur l’auteure

Vous souhaitez en savoir un peu plus sur Delphine de Vigan, ses romans, les lieux qui l’ont inspiré et ceux où il a vécu ? C’est par ici !

Lieux cités dans le livre “Les loyautés” de Delphine de Vigan

  • Square Santiago du Chili, Paris, Île-de-France (Île-de-France), France

Le mot de la rédaction à propos de ce livre

J’ai lu pratiquement tous les livres de Delphine de Vigan, et même si je les ai tous aimé, “Les loyautés” m’a laissé sans voix…

Plus encore que d’habitude, j’ai trouvé sa plume nette, précise, tranchante et poignante. Ce court roman est sombre, triste et m’a fait retenir mon souffle à chaque chapitre. Au fur et à mesure du récit, nous avons le sentiment de glisser doucement mais surement en enfer. Sorte de roman chorale, j’ai aimé tous les personnages avec chacun leur noirceur et leur complexité : Théo l’enfant perdu, Mathis l’ami indéfectible, Hélène la prof au lourd passé et Cécile, la mère qui tente par tous les moyens de sauver les apparences. Ce livre c’et une histoire de non-dits, de secrets du passé et de carences affectives. Ce livre est dur et très noir mais pourtant follement réaliste. C’est une bribe de vie comme il y en a malheureusement beaucoup trop. Ce roman parle aborde aussi le thème de l’effacement de soi, jusqu’à parfois disparaître. Comme d’habitude avec Delphine de Vigan, son récit est loin d’être drôle et joyeux mais elle a su me toucher en plein coeur et m’émouvoir simplement grâce à une petite fenêtre sur la réalité. Coup de coeur littéraire !

 

NOTA BENE : L’avis de la rédaction est purement personnel et nous ne prétendons en aucun cas que cette critique littéraire soit à prendre comme une vérité absolue. Nous vous invitons donc à laisser votre propre critique dans les commentaires et à noter ce livre afin d’avoir un avis général représentant au mieux la foule des lecteurs.

Votre avis et vos impressions sur ce livre

Parce que ReadTrip se veut avant tout un site communautaire d’échange, nous vous invitons à noter ce livre et à partager vos impressions sur celui-ci.

Vous souhaitez attribuer une note ?

5/5 (1)

Rechercher un autre livre par secteur géographique

Search
Nous n'avons trouvé aucun résultat pour cette localisation
Nous ne comprenons pas la localisation
  • - Make sure all street and city names are spelled correctly.
  • - Make sure your address includes a city and state.
  • - Try entering a zip code.
Chercher

Rien ne s’oppose à la nuit – Delphine de Vigan

Rien ne s’oppose à la nuit – Delphine de Vigan

Rien ne s'oppose à la nuit

par Delphine de Vigan

Résumé du roman “Rien ne s’oppose à la nuit” de Delphine de Vigan

Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des mots et la retentissement du désastre.
Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence.

Prix Renaudot des lycéens en 2011.
Prix roman France Télévision en 2011.
Grand prix des lectrices Elle en 2012.

Ce qu’en disent les critiques littéraires

Il fallait oser pour s’attaquer à un sujet déjà investi par les plus grands écrivains : le livre de ma mère. Et pourtant, Delphine de Vigan a apporté sa touche originale, en plus de son talent à maîtriser un récit. Ce roman intrigue, hypnotise, bouleverse. Il interroge aussi.

Mohammed Aïssaoui, Le Figaro Littéraire

Malédiction familiale en même temps que questionnement passionnant sur les rapports entre l’écriture et la vie, un livre éblouissant.

Olivia de Lamberterie, Elle

En savoir plus sur l’auteure

Vous souhaitez en savoir un peu plus sur Delphine de Vigan, ses romans, les lieux qui l’ont inspiré et ceux où il a vécu ? C’est par ici !

Lieux cités dans le livre “Rien ne s’oppose à la nuit” de Delphine de Vigan

  • Pierremont, Pas-de-Calais (Hauts-de-France), France
  • Saint-Palais-sur-Mer (plage de Nauzan), Charente-Maritime (Nouvelle-Aquitaine), France
  • Rue de Maubeuge, Paris, Île-de-France (Île-de-France), France
  • Versailles, Yvelines (Île-de-France), France
  • Alicante, Province d’Alicante, Espagne
  • Rue Auguste Lançon, Paris, Île-de-France (Île-de-France), France
  • Rue Mathurin Regnier, Paris, Île-de-France (Île-de-France), France
  • Yerres, Essonne (Île-de-France), France
  • Rue Godeaux, Paris, Île-de-France (Île-de-France), France
  • Blandin, Isère (Auvergne-Rhône-Alpes), France
  • Bagneux, Hauts-de-Seine (Île-de-France), France
  • 13, rue du faubourg Montmartre, Paris, Île-de-France (Île-de-France), France
  • Rue des entrepreneurs, Paris, Paris, Île-de-France (Île-de-France), France
  • Gallargues-le-Montueux, Gard (Occitanie), France

Le mot de la rédaction à propos de ce livre

“Rien ne s’oppose à la nuit” de Delphine de Vigan est un roman témoignage qui m’a touché en plein coeur. Je ne dirais pas que ce fut un coup de coeur mais malgré tout, c’est une lecture qui m’a bouleversée. Alors oui, je trouve qu’il y a quelques longueurs dans la première partie, celle de l’enfance de sa mère, mais après coup, je me demande si ces “longueurs” n’étaient pas nécessaires. Delphine de Vigan a su admirablement bien parler de ces douleurs du passé qui ne disparaissent jamais vraiment, qui nous forgent à leur manière, qu’on en ai conscience ou non. Elle a su parler de la complexité des liens familiaux qui peuvent être salvateurs comme destructeurs. Elle a su parler de ces fractures que l’on retrouve dans toutes les familles ou presque. On ressent toute la difficulté qu’à été d’écrire ce livre, toutes les hésitations, les doutes et les peurs légitimes qui ont du la submerger. Cependant je trouve qu’elle a fait un travail formidable, un travail ni sombre, ni édulcoré, une histoire qui sonne juste, qui sonne vraie. Personne, pas même elle, ne saura jamais dans quelles proportions ce roman est fictif ou authentique, ce qui est d’une vérité crue ou romancé, néanmoins, je pense que cette histoire, pourtant très personnelle, peut parler à bon nombre de lecteurs. J’aime toujours autant la plume de Delphine de Vigan, juste, délicate et poétique. Elle a su aborder ce thème Oh combien difficile qu’est le suicide en nous rappelant que devant la mort nous sommes tous égaux et que malheureusement la fin de chacun est quelque chose d’égoïste. Elle décrit si bien la façon dont les erreurs et les blessures nous façonnent pour le pire et le meilleur. J’admire le travail qu’elle a fait pour cet ouvrage et que peu de gens auraient pu être capables de faire. Je vous le recommande les yeux fermés !

NOTA BENE : L’avis de la rédaction est purement personnel et nous ne prétendons en aucun cas que cette critique littéraire soit à prendre comme une vérité absolue. Nous vous invitons donc à laisser votre propre critique dans les commentaires et à noter ce livre afin d’avoir un avis général représentant au mieux la foule des lecteurs.

Votre avis et vos impressions sur ce livre

Parce que ReadTrip se veut avant tout un site communautaire d’échange, nous vous invitons à noter ce livre et à partager vos impressions sur celui-ci.

Vous souhaitez attribuer une note ?

5/5 (1)

Rechercher un autre livre par secteur géographique

Search
Nous n'avons trouvé aucun résultat pour cette localisation
Nous ne comprenons pas la localisation
  • - Make sure all street and city names are spelled correctly.
  • - Make sure your address includes a city and state.
  • - Try entering a zip code.
Chercher